le café de l'amitié


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 20 ans de réclusion requis pour infanticide

Aller en bas 
AuteurMessage
*pam*
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1906
Age : 35
Localisation : 94
Emploi : assistante maternelle
loisirs : féerie, fimo, scrap, serviettage, jardinage et j'en passe ....
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : c'est le mien
enfants : Matteo mars 2004, Estéban juillet 2007
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: 20 ans de réclusion requis pour infanticide   Jeu 3 Avr - 9:01

Une peine de 20 ans de réclusion criminelle a été requise mercredi devant la Cour d'assises du Bas-Rhin contre Tania Parnisari, 33 ans, qui comparaît en appel pour le meurtre en mars 2003 de sa fille de 7 ans Sophia.

«Si je n'avais pas l'intime conviction de la culpabilité de Tania Parnisari, je ne serais pas là aujourd'hui», a d'emblée lancé aux jurés l'avocat général Olivier Collonniers, avant de réclamer 20 ans de prison, peine à laquelle avait été condamnée l'accusée en février 2007 par les assises du Haut-Rhin pour le meurtre de la petite Sophia. Le corps de la fillette avait été retrouvé le 11 mars 2003 dans un ruisseau proche du domicile familial à Brunstatt (Haut-Rhin), le lendemain de sa disparition.

Sa mère, qui a toujours clamé son innocence, avait été rapidement suspectée puis mise en examen le 19 mars 2003 et placée en détention provisoire.

Détaillant avec minutie la chronologie des faits, M. Collonniers est revenu sur la journée du 10 mars 2003, jour de la disparition de la fillette. Selon lui, «les choses ont basculé» lorsque l'amant de Mme Parnisari, avec qui elle avait passé une partie de l'après-midi, ne touche pas au gâteau d'anniversaire préparé par Tania et refuse de passer la soirée avec elle. Ivre de colère et de frustration, la jeune femme aurait alors étouffé sa fille avant de déposer le corps dans un ruisseau à l'aide d'une poussette. Deux témoins «crédibles» l'apercevront ensuite avec cette poussette vide non loin du ruisseau, note encore l'avocat général.

Selon le magistrat, Mme Parnisari, très attachée à son amant avec qui elle entretient depuis quelques années une relation houleuse, se trouve alors psychologiquement «au bord de l'ébullition». La personnalité de l'accusée, «rebelle à la frustration, égocentrique, manipulatrice», est «compatible avec un passage à l'acte sur sa fille», estime M. Collonniers, pour qui Sophia était une «enfant mal-aimée».

Cette version chronométrée «tient la route, elle est cohérente, les pièces du puzzle s'assemblent», a encore souligné l'avocat général, avant de rejeter les hypothèses d'un crime commis par un proche de l'accusée ou par un rôdeur. Le verdict doit être rendu jeudi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecafedelamitie.discutforum.com
florence158
super pipelette
super pipelette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1301
Age : 46
Localisation : Nice
Emploi : Secrétaire
loisirs : mon bébé, voyages, lecture, nature...
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : Comment avez-trouvé le chemin du forum ?? (Obligatoire)
enfants : pierre-Ivo né le 24 Août 2007
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: 20 ans de réclusion requis pour infanticide   Jeu 3 Avr - 18:52

Terrible ! Je ne comprends pas comment on peut faire du mal à un enfant... alors à son propre enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
20 ans de réclusion requis pour infanticide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE FITNESS ET SES BIENFAITS!
» Un gsm; à partir de quel âge
» Affaire de ST AIGNAN (41) : Non lieu requis pour le gendarme
» En prison pour infanticide, une femme accouche à la stupeur générale
» Prérequis de l'université

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le café de l'amitié :: le petit coin papotage du café :: la gazette :: faits divers-
Sauter vers: