le café de l'amitié


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'agresseur à la soude à nouveau jugé

Aller en bas 
AuteurMessage
*pam*
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1906
Age : 35
Localisation : 94
Emploi : assistante maternelle
loisirs : féerie, fimo, scrap, serviettage, jardinage et j'en passe ....
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : c'est le mien
enfants : Matteo mars 2004, Estéban juillet 2007
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: L'agresseur à la soude à nouveau jugé   Mar 8 Avr - 16:58

Très vite, les enquêteurs l'avaient surnommé "l'agresseur à la soude". Damien Dureuil comparaît à compter d'aujourd'hui devant la cour d'appel de Paris pour l'agression de plusieurs femmes qu'il avait aspergées d'un mélange à base de soude et de décapant extrêmement corrosif. Les faits se sont déroulés entre 27 février et le 6 avril 2007. Au cours de cette période, sept victimes ont pu être identifiées. Ces femmes, brûlées aux fesses et aux cuisses, s'étaient vues prescrire des incapacités totales de travail (ITT) allant de 3 à 15 jours. Lors de sa garde à vue, Damien Dureuil
avait expliqué avoir mélangé plusieurs produits corrosifs placés dans une poche de plastique glissée dans un paquet de cigarettes, qu'il lui suffisait de presser pour libérer le produit.

Arrêté le 10 avril, après avoir été repéré grâce aux caméras de surveillance du métro, il a été condamné en novembre, en première instance, par le tribunal correctionnel de Paris à cinq ans de prison, dont un avec sursis, assorti d'une mise à l'épreuve de trois ans et d'une obligation de soins. Reconnaissant à l'audience qu'il devait y avoir une "connotation sexuelle" dans ses actes, le prévenu avait assuré ne pas avoir cherché à brûler la peau de ses victimes, mais uniquement leurs vêtements, qu'il choisissait de préférence synthétiques, car plus réactifs au produit corrosif.

Dépeint comme un garçon "gentil", "calme" et "timide" par ses petites amies, ancienne et actuelle, Damien Dureuil avait répété qu'il ignorait les raisons de son comportement: "Franchement, monsieur (le président), avait-il déclaré au bord des larmes, j'aimerais bien pouvoir vous expliquer mais je n'y arrive pas". A la question, "vous êtes-vous senti soulagé d'être interpellé?", le jeune homme avait répondu par l'affirmative. Dans son rapport, l'expert psychiatre avait relevé chez le prévenu "une frayeur devant la sexualité adulte", ainsi qu'une "certaine jouissance à attaquer l'image féminine".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecafedelamitie.discutforum.com
florence158
super pipelette
super pipelette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1301
Age : 46
Localisation : Nice
Emploi : Secrétaire
loisirs : mon bébé, voyages, lecture, nature...
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : Comment avez-trouvé le chemin du forum ?? (Obligatoire)
enfants : pierre-Ivo né le 24 Août 2007
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: L'agresseur à la soude à nouveau jugé   Mar 8 Avr - 17:23

Oui, il a vraiment un problème ! S'il a été soulagé d'avoir été interpelé, c'est déjà ça, mais il a besoin d'être suivi psychologiquement ça ne fait aucun doute, et surtout que les spécialistes indiquent s'il ne sera pas tenté de récidiver, ou carrément d'aller plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'agresseur à la soude à nouveau jugé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Après le Godetia, y-aura-t-il un nouveau BSL ???
» Ouverture du nouveau port de Zeebrugge en juillet 1985
» Le nouveau livre de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le café de l'amitié :: le petit coin papotage du café :: la gazette :: faits divers-
Sauter vers: