le café de l'amitié


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sauvés in extremis alors qu'ils se suicidaient

Aller en bas 
AuteurMessage
*pam*
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1906
Age : 35
Localisation : 94
Emploi : assistante maternelle
loisirs : féerie, fimo, scrap, serviettage, jardinage et j'en passe ....
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : c'est le mien
enfants : Matteo mars 2004, Estéban juillet 2007
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Sauvés in extremis alors qu'ils se suicidaient   Dim 25 Mai - 12:36

Ils voulaient mettre un terme à leur "mal être", en élaborant un scénario suicidaire qui fait froid dans le dos. Une Tourangelle de 19 ans, une Bretonne de 22 ans et un Lillois de 23 ans ont été sauvés in extremis samedi en forêt de Mormal à Locquignol, dans le Nord. Les trois jeunes désespérés s'étaient retrouvés jeudi vers deux heures dans la forêt pour mettre en place leur projet de suicide : mourir dans leur voiture, en inhalant le gaz d'échappement du véhicule. Mais au moment de passer à l'acte, une des deux jeunes filles a changé d'avis. "Elle a quitté la voiture et demandé de l'aide à un automobiliste qui l'a amené à l'hôpital", a indiqué le capitaine Thierry Bride de la gendarmerie d'Avesnes-sur-Helpe.

Retrouvés jeudi au petit matin par des bûcherons, intrigués par la présence d'une voiture stationnée dans un chemin et du dispositif - un tuyau qui sortait du pot d'échappement - les deux autres jeunes gens étaient encore vivants en dépit de l'absorption de gaz et de médicaments. Les bûcherons ont effectué les premiers gestes de secours et les deux jeunes gens ont été hospitalisés à Maubeuge. Leurs jours ne sont plus en danger.

Suicide planifié sur internet

Leur compagne précédemment recueillie n'avait pas mentionné leur situation par respect pour le pacte qui les avait réunis sur un forum internet, selon La Voix du Nord. "La rubrique 'suicide' du site utilisée par les jeunes gens a été fermée", a précisé la gendarmerie, qui précise qu'il existe à Rosny-sous-bois une cellule de veille qui traquait les différents sites appelant notamment au suicide.

L'enquête judiciaire est entre les mains du procureur de la République qui devrait éventuellement décider des poursuites à l'encontre de l'hébergeur du site. En janvier 2005, deux adolescentes s'étaient suicidées ensemble en se jetant d'une falaise du Pas-de-Calais après avoir affiché plus ou moins clairement leurs intentions sur un blog. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-25 ans en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecafedelamitie.discutforum.com
florence158
super pipelette
super pipelette
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1301
Age : 46
Localisation : Nice
Emploi : Secrétaire
loisirs : mon bébé, voyages, lecture, nature...
Comment avez-vous trouvé le chemin du forum ? : : Comment avez-trouvé le chemin du forum ?? (Obligatoire)
enfants : pierre-Ivo né le 24 Août 2007
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Sauvés in extremis alors qu'ils se suicidaient   Dim 25 Mai - 17:23

Je suis contente pour ces jeunes, cette histoire-là s'est tout de même bien finie, mais combien d'autres justement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sauvés in extremis alors qu'ils se suicidaient
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» on n'est pas sauvé
» Quizz "et alors?"
» La musique m'a sauvé la vie - Jean Sébastien Lavoie
» "Tu te défrises les cheveux alors tu renies tes origines ! "
» Filmée alors qu'elle essayait des maillots dans une cabine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le café de l'amitié :: le petit coin papotage du café :: la gazette :: faits divers-
Sauter vers: